InfoLettre avril 2016

23 avril  2016

OÙ EN SOMMES-NOUS

  1. En septembre 2015, la ville de Magog refuse d’implanter un service de taxibus tel que proposé par Transport des Alentours, en accord avec le Comité citoyen;
  2. En novembre 2015, un des fondateurs et piliers du comité est décédé. Martin Riou combattait un cancer depuis de nombreuses années et son voyage s’est terminé l’automne dernier.

Suivant ces deux événements, les membres de l’exécutif du Comité citoyen ont décidé de prendre un moment de réflexion avant de repartir avec une nouvelle stratégie.

TRANSPORT DES ALENTOURS RECULE SUR SON ENGAGEMENT EN TRANSPORT COLLECTIF

Tout au long de son travail avec Transport des Alentours, à l’été 2015,  les membres de l’exécutif du Comité citoyen ont cru à l’engagement de Transport des Alentours dans le transport collectif.

Cependant, les changements que cet organisme s’apprête à apporter à ses règlements généraux, plus particulièrement à la composition de son Conseil d’administration, nous obligent à reconsidérer notre position. En effet, alors que deux sièges étaient réservés au transport collectif (représentant des usagers et délégué d’une association en transport collectif), Transport des Alentours entend maintenant réserver un siège spécifiquement au transport collectif, soit celui de représentant des usagers.  L’autre siège pourra être occupé par n’importe quel membre désigné par un organisme communautaire.

LE COMITÉ CITOYEN CONTESTE CE CHANGEMENT

L’Assemblée annuelle de Transport des Alentours se tiendra le mercredi 27 avril 2016, 14 h, dans la salle du conseil de la MRC de Memphrémagog, 455, rue MacDonald, Magog. C’est lors de cette assemblée que Transport des Alentours entend proposer ce changement à ses règlements généraux.

Les membres de l’exécutif du Comité citoyen seront présents pour proposer un statu quo à la composition du CA,

MAIS IL A BESOIN DE VOTRE APPUI ET DU VOTE DES MEMBRES DE TRANSPORT DES ALENTOURS.

Transport des Alentours est l’organisme désigné par la MRC de Memphrémagog pour mettre en oeuvre un service de transport collectif sur le territoire de la MRC. Nous devons collaborer avec cet organisme si nous voulons la mise sur pied d’un service de taxibus.

Pour cela, il nous faut être adéquatement représentés sur le conseil d’administration de Transport des Alentours. Nous avons donc besoin de votre présence, de votre appui ET DE VOTRE VOTE.

RENDEZ-VOUS LE 27 AVRIL 2016, 14 H

AU 455, RUE MacDONALD À MAGOG

 

La présidente,

Lucie McNeil

Gratuité du transport collectif

Sainte-Julie, une ville de 30 000 habitants s’offre un service de transport collectif gratuit. Il est tellement utilisé que la ville en est rendue à bonifier son offre et même a réussi à faire une entente avec la ville voisine, St-Bruno, de façon à accommoder les fervents des sports d’hiver.  Impressionnant n’est-ce pas?

http://transport.ville.sainte-julie.qc.ca/tarifs/

Magog a posé un refus catégorique au projet de taxibus qui lui a été présenté.  Le dossier est clos.  Pas de négociation pour en arriver à un projet acceptable socialement. Une impasse? Pas vraiment.

VERS UN NOUVEAU PARADIGME

La solution réside dans le respect mutuel entre élus municipaux et citoyens. Gérer en collaboration avec les citoyens, les traiter en personnes responsables et arrêter de penser qu’ils sont des ennemis, voilà le nouveau paradigme.

LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

Cette semaine, à Vancouver, tous les gouvernements provinciaux et territoriaux cherchent des solutions à adopter pour contrer les effets des changements climatiques. La question qui se pose : que fait-on sur le territoire de la MRC de Memphrémagog pour contrer les effets du transport automobile sur les gaz à effet de serre et les changements climatiques?

 

Lucie McNeil, présidente

Sainte-Julie, Le Devoir